lunes, 21 de octubre de 2013

Conformisme: le pouvoir de la pression du groupe et l'obéissance aveugle à l'autorité


Un aspect très debattu en éthique est l'obéissance ou la desobéissance à l'autorité ou la norme: les raisons morales que nous pouvons nous donner pour desobéir la pression du groupe, ou de l'autorité, sur notre conduite.
Selon René Mucchielli, le conformisme est l'attitude sociale qui consiste à se soumettre aux opinions, règles, normes, modèles qui représentent la mentalité collective ou le système des valeurs du groupe auquel on a adhéré, et à les faire siens. Ce processus très largement étudié en psychologie sociale correspond à un changement d'opinion, de comportement ou même de perception des individus, que l'on observe dans des situations de pression sociale ou d'influence. Ce processus est autrement dit celui de l'influence des opinions, comportement, perceptions, d'une majorité sur une minorité. Et ceci au niveau de toutes les formes de communautés. (Fuente: wikipedia).  

Algunos experimentos famosos sobre el conformismo son:

- El experimento del punto luminoso de Muzafer Sherif, que estuvo diseñado para medir hasta que punto un participante, al pedírsele que resolviera un problema difícil, compararía (y adaptaría) su respuesta a la de los demás participantes (un tipo de conformidad llamado influencia social informacional).

- Los Experimentos de conformidad  de Solomon Asch, cuyo desarrollo de la teoría de presión de pares ayudó grandemente en las disciplinas modernas de la Psicología.

- El Experimento de Milgram, de Stanley Milgram, quien se propuso medir la disposición de un participante a obedecer órdenes de una autoridad, incluso cuando las mismas (en este caso, torturar a otros por medio de descargas eléctricas) estuviesen en conflicto con la conciencia personal del participante. Pueder ver una revisión actualizada en http://youtu.be/iUFN1eX2s6Q.
En 2010, un canal de televisión francés reprodujo este experimento en formato de concurso televisivo: La zone extreme. Aquí tienes un pequeño resumen:

 

Si quieres verlo completo (en francés), puedes pinchar sobre la pantalla siguiente:
 
Le jeu de la mort est un documentaire de France 2 basé sur une expérience scientifique. Ce programme reproduit l'expérience scientifique de Milgram. Tout se déroule comme dans un véritable jeu télé. Un décor, une animatrice, et des candidats, qui ne sont au courant de rien, et découvrent les règles de ce nouveau programme faussement baptisé La zone Xtrême. Les règles sont simples : envoyer des décharges électriques des plus en plus fortes (jusqu'à la mort) à un autre candidat, comédien celui-ci. Christophe Nick cherche ainsi à vérifier si des anonymes acceptent de se soumettent à des règles inhumaines sous l'influence d'une animatrice et de caméras. Le résultat est sans appel : 80% d'entre eux obéissent. C'est encore plus que les chiffres récoltés par Milgram dans les années 70. Stanley Milgram était un chercheur en psychologie qui se posait la question du pouvoir d'autorité que pouvait exercer un scientifique sur un individu. Les règles étaient les mêmes que pour Le jeu de la mort, mais dans un autre contexte. Des personnes volontaires étaient recrutées pour participer à une expérience sans en connaître les différents facteurs. On leur faisait croire par un tirage au sort bidonné qu'ils auraient le rôle du questionneur et leur voisin (un complice) celui du candidat. Ce dernier devait alors mémoriser une liste de mots associés. Quand le questionneur demande un mot, le comédien, enfermé dans une cabine, doit lui répondre le mot associé. S'il se trompe (ce qu'il fait, puisque c'est un complice), le questionneur a l'ordre de lui envoyer une décharge électrique. Plus il se trompe, plus les décharges s'intensifient, passant de 15 à 450 volts. Le questionneur sait que les doses puissantes sont mortelles, il entend les suppliques du comédien, mais pourtant, dans 62,5% des cas, il va jusqu'au bout, encouragé par le scientifique Dans Le jeu de la mort, Christophe Nick réactualise l'expérience. Il a simplement remplacé l'homme en blouse blanche par une animatrice, interprétée par Tania Young. Au lieu d'être installés dans un laboratoire, les questionneurs se retrouvent sur un plateau de télévision. Et les résultats sont là, alarmants. Devant les injonctions de l'animatrice et les encouragements du public (lui aussi complice), la majorité des candidats ne parviennent pas à se rebeller et poursuivent leur acte de torture. Pourtant, ils n'y a rien à gagner, car ils croient prendre part au pilote non diffusable d'un nouveau jeu télé. Suite à cette expérience, souvent déstabilisante, les "cobayes" ont été pris en charge psychologiquement (Source: wikipedia).

L'émission de ce programme télévisé a créé, elle même, une forte polémique. Marie Bénilde en Le Monde Diplomatique a affirmé que "malgré la construction de tout un appareil de légitimation scientifique, Nick ne saurait s’épargner un questionnement éthique qui rend problématique son expérimentation". 
Dans le journal Le Monde, le psychologue Jacques Lecomte dénonce "une expérience de téléréalité dont le titre racoleur et le contenu n'ont rien à envier à celui des émissions qu'ils dénoncent".
La polémique est arrivé aux tribunaux. Les anciens ministres socialistes Marie-Noëlle Lienemann et Paul Quilès portaient plainte contre France Télévisions après la diffusion du documentaire "Le Jeu de la mort", lui reprochant de "légitimer la torture" (Le Monde 26 mars 2010).

Une autre expérience sur le conformisme, mais plus sympathique, est le suivante: l'expérience de l'ascenseur.

 

El pedagogo italiano Lorenzo Milani ("Carta a los Jueces") defendía la enseñanza de la desobediencia, que "la obediencia ya no es una virtud" (especialmente después de la experiencia de la escuela y la sociedad "obediente" del fascismo italiano).
Tener el valor de decir a los jóvenes que todos somos soberanos, que para ellos la obediencia ya no es una virtud, sino la más sutil de las tentaciones, que no crean poderse escudar ni ante los hombres ni ante Dios, que deben sentirse cada uno el único responsable de todo. De ese modo la humanidad podrá decir que en este siglo ha tenido un progreso moral paralelo y proporcional a su progreso técnico.
Questions pour ton cahier:

-          Quelle est ton opinion sur le programme Le Jeu de la mort que nous avons vu dans la classe ? 
- Décrit l'expérience scientifique de Milgram. Qu'est-ce que c'est l'étonnant de l'expérience?

- Qu'est-ce que tu penses sur l'éducation pour la désobéissance qui ont proposé pédagogues comme Lorenzo Milani?

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada