domingo, 19 de enero de 2014

Problèmes éthiques des OGM

L’OCDE définit la biotechnologie comme « l’application des principes scientifiques et de l'ingénierie à la transformation de matériaux par des agents biologiques pour produire des biens et services ».Mais il y a quelques questions polémiques autour de la biotechnologie. Par exemple, l'usage des OGM. En plus des menaces sur l'environement, sur les équilibres économiques et sociaux, ou sur la santé humaine, les OGM (organismes génétiquement modifiés) posent un problème éthique fondamental : le choix de quelques-uns met en péril la liberté du plus grand nombre.
La culture des OGM empêche toute autre forme d'agriculture. Pour arriver à créer une étanchéité toute relative entre cultures OGM et filières non-OGM, ces dernières doivent dépenser beaucoup d'argent. Le surcoût pour un agriculteur non-OGM est de 5 à 37 euros par tonnes de maïs non-OGM. C'est clairement une atteinte au principe du pollueur-payeur.
Les questions éthiques posées par les OGM appellent à un débat national et à un respect de l'Etat de droit qui ont trop souvent fait défaut. (Source: greenpeace.fr)
L'OGM est un organisme vivant dont l'ADN a été bricolé, pour le doter de propriétés dont la nature ne l'a pas doté. Aujourd'hui, la création d'OGM sert surtout dans l'agriculture pour rendre une plante résistante à un herbicide, ou pour qu'elle produise un insecticide en continu, ou les deux. Ainsi, cela permet d'utiliser des herbicides sans crainte de tuer les plantes génétiquement modifiées, et d'éviter le recours à un insecticide pendant la croissance des plantes puisqu'elles le sécrètent elles-mêmes !
Bande annonce film Monsanto por rue89

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada