domingo, 20 de enero de 2013

L'intelligence émotionnelle

"La inteligencia emocional es una forma de interactuar con el mundo, que tiene muy en cuenta los sentimientos y engloba habilidades tales como el control de los impulsos, la autoconciencia, la motivación, la empatía, la agilidad mental, etcétera.
Estas habilidades configuran rasgos de nuestro carácter, como la autodisciplina, la compasión o el altruismo, que resultan indispensables para una buena y creativa adaptación social".
       Daniel Goleman, Inteligencia emocional (1995)


En la segunda mitad del siglo XX, psicólogos como el estadounidense Howard Gardner comenzaron a hacer hincapié en la existencia de múltiples tipos de inteligencia, incluyendo entre ellas la inteligencia intrapersonal (capacidad de reconocer e identificar las propias emociones, impulsos y sentimientos) y la inteligencia interpersonal (capacidad de ponerse en el lugar de los demás y comprender su mundo personal). Pocos años más tarde, otro psicólogo norteamericano, Daniel Goleman, extendería el concepto de inteligencia emocional por diferentes ambientes culturales y científicos.
 A continuación os dejo con una entrevista de Eduard Punset a Howard Gardner, profesor de Cognición y Educación de la Universidad de Harvard, realizada en Avilés, el pasado 18 de octubre del 2011 sobre el tema de las inteligencias múltiples.
L'intelligence émotionnelle (IE) désigne une capacité, pour un individu, dans le cas du trait de modèle IE, à identifier, accéder et contrôler ses émotions, celles des autres et d'un groupe. C'est un concept qui a été popularisé notamment par l'écrivain et psychologue américain Daniel Goleman, qui présente ce concept dans son ouvrage L'Intelligence émotionnelle (Emotional Intelligence: Why It Can Matter More Than IQ). L'idée est de dépasser le traditionnel quotient intellectuel (QI) comme moyen de mesure de l'intelligence. Cette combinaison de science et de croyance optimiste dans le potentiel humain a attiré une très grande couverture médiatique, si bien qu’elle fit la couverture du célèbre magazine Time sous le titre de « What’s your EQ ? » (Quel est votre coefficient émotionnel ?). La journaliste Nancy Gibbs y déclarait entre autres : « ce n’est pas votre QI. Ce n’est même pas un nombre. Mais l’intelligence émotionnelle peut être le meilleur prédicteur du succès dans la vie, redéfinissant ce que c’est que d’être intelligent. Il existerait plusieurs raisons concernant un tel intérêt sur l'intelligence émotionnelle. Tout d'abord, la majorité des auteurs considèrent que l'intelligence émotionnelle peut être développée et entraînée, ouvrant de ce fait les portes d'un nouveau marché juteux (livres, formations, coaching, etc.). Ensuite, les affirmations de Goleman (1995a) selon lesquelles l’IE pourrait prédire le succès académique et professionnel mieux que ne le fait le quotient intellectuel (QI), ont reçu un excellent accueil de la part du public américain. le concept d'intelligence émotionnelle venait également contrer les affirmations de Richard Herrnstein et Charles Murray (1994) dans leur livre The Bell Curve où les auteurs présentaient l’intelligence comme le meilleur prédicteur de la réussite dans de nombreux domaines (école, travail, vie sociale, etc.). Ils y affirmaient également que l'intelligence dépendait fortement du milieu socio-économique et que la distribution différentielle de celle-ci selon les différents groupes socioculturels déterminait en grande partie les chances de succès scolaire ou professionnel des différents groupes sociaux. Ce message pouvait au choix être considéré comme pessimiste pour les classes sociales moins favorisées, ou au contraire comme une incitation à un effort plus poussé envers ces dernières. L'intelligence émotionnelle, présentée par Goleman comme une compétence également distribuée à travers toutes les classes sociales et pouvant être développée, peut de son côté soit redonner un message d'espoir, soit inciter les pouvoirs publiques à ne pas intervenir.
Source: wikipedia.fr Cuestiones: - ¿Qué grado de importancia crees que tiene la inteligencia emocional en el desarrollo personal, entre los distintos tipos de inteligencia? - ¿Qué conexión establece Goleman entre la inteligencia emocional y la pertenencia a una clase social? ¿Y cuál es la crítica a este respecto que aparece en el texto?

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada