miércoles, 27 de marzo de 2013

Le droit à l'éducation

 Article 26 de la Déclaration Universelle des droits de l'homme:
1. Tout personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé; l'acces aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonctionde leur mérite.
2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la comprehénsion, la tolérance et l'amitié  entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que la développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.
3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

Le cas espagnol. "On ne joue pas avec l'éducation et la santé", c'était le mot d'ordre des manifestants espagnols à Madrid. Des dizaines de milliers de personnes, qui protestent contre les nouvelles mesures d'austérité, avec des coupes budgétaires prévues dans ces secteurs essentiels, l'école et la santé". Euronews (29/4/2012) Le cas chilien.
Depuis mai du 2011, un mouvement social se développe au Chili. La majorité des lycées et des universités publiques du pays ont été occupées. Des centaines de milliers d'étudiants, des professeurs et des travailleurs descendent quotidiennement dans la rue, manifestent, et des débats et de la création artistique se produisent pour obtenir une éducation gratuite et de qualité. En France des étudiants de 1STG4 du Lycée Jean Baptiste Poquelin à Saint Germain-en-Laye n'ont pas voulu être absents. A travers l'atelier « L' apprentissage de l'espagnol par les arts plastiques » les étudiants soutiennent les revendications du peuple chilien pour une éducation publique, gratuite et de qualité. Cuestions:
- L'école actuelle favorise-t-elle "la comprehénsion, la tolérance et l'amitié entre tous les nations et tous les groupes raciaux ou religieux"?
- Un point polemique de l'article 26: "Les parents ont par priorité le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants". Selon vous, est-ce un bien ou un mal? Justifiez votre prise de position.

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada